Revue de presse ADCET n° 67 du 23 mars 2020

• Spécial Coronavirus

Coronavirus : le coût flambe pour les collectivités

lagazette des communes.com - Romain Gaspar

Publié le 17 mars 2020

L’heure est aux mesures d’urgence pour limiter la propagation de l’épidémie de Covid-19 en France. Mais ces réponses sanitaires ne seront pas indolores pour l’économie française et les ressources des collectivités.

« La priorité est de protéger les populations », insiste Cédric Szabo, le directeur de l’Association des maires ruraux de France (AMRF). Le moment n’est pas à la comptabilité des dépenses pour lutter contre le coronavirus chez les élus locaux. Pourtant le consultant Michel Klopfer prévient « l’impact financier de la crise sanitaire sera conséquent sur les collectivités locales ». L’économiste Jean-Pisani-Ferry et ancien conseiller d’Emmanuel Macron, dans les colonnes de nos confrères du Monde chiffre déjà ce coût à « une trentaine de milliards d’euros en France ». Les réponses sanitaires et les mesures de soutien seront onéreuses aussi bien pour l’Etat que pour les collectivités. Décryptage des conséquences en chaîne à prévoir.

Des dépenses immédiates

Lire la suite : https://www.lagazettedescommunes.com/668806/coronavirus-le-cout-flambe-pour-les-collectivites/#utm_source=quotidien&utm_medium=Email&utm_campaign=2020-03-17-quotidien&email=Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.&xtor=EPR-2

•••

Maintenus, les transports locaux prennent des mesures spécifiques

maire-info.com

Publié le 16 mars 2020

Pour freiner la diffusion du Covid-19, le trafic ferroviaire va, dès aujourd’hui, être progressivement divisé par deux et les vols internationaux très limités. En revanche, les transports en commun locaux doivent, pour l’heure, restés maintenus. C’est ce qu’ont décidé, hier, la ministre de la Transition écologique et solidaire, Élisabeth Borne, et son secrétaire d’État chargé des Transports, Jean-Baptiste Djebarri, à la suite des dernières mesures de distanciation sociale annoncées par le Premier ministre la veille.

« Renoncer aux déplacements non essentiels »
La règle est désormais, ont-ils expliqué dans un communiqué, de « limiter les déplacements au maximum » pour freiner la diffusion du virus. « Alors que nous sommes passés au stade 3 de l’épidémie, chacun doit renoncer aux déplacements non essentiels, renoncer aux déplacements d’agrément et n’avoir recours aux transports qu’en cas de nécessité, c’est-à-dire lorsque cela est lié à la santé à l’alimentation et au travail. »
Concernant ce dernier point, les deux ministres ont rappelé la nécessité de « privilégier le télétravail » et de maintenir les déplacements professionnels uniquement « s’il est impossible d’avoir recours au télétravail ».
Alors que l’exécutif envisage le durcissement des mesures de confinement, les transports en commun en agglomération restent, pour l’heure, maintenus. L’objectif, selon les deux ministres, est de « permettre aux Français d’accomplir les déplacements strictement nécessaires ».

Réseaux : gratuité, horaires de vacances, nettoyage renforcé...

Lire la suite : https://www.maire-info.com/coronavirus/maintenus-les-transports-locaux-prennent-mesures-specifiques-article-23993

•••

Coronavirus : comment les transports doivent s’adapter à la baisse de fréquentation et assurer le service ?

lemonde.fr - Eric Beziat

Publié le 16 mars 2020

Pour éviter la propagation du Covid-19, le gouvernement a ordonné la réduction des transports de longue distance en France. Les opérateurs, eux, commencent à gérer une pénurie potentielle de personnel.

Assurer la continuité du transport tout en dissuadant la plupart des Français de se déplacer. Voilà l’équation que doivent désormais résoudre les pouvoirs publics et les principaux opérateurs de la mobilité, alors que l’épidémie de Covid-19 s’accélère dans le pays.

La France a atteint le stade 3 épidémique, dimanche 15 mars. Et les commerces non essentiels ainsi que les établissements scolaires et universitaires sont désormais fermés.

Dans cette optique, la ministre de la transition écologique et solidaire, Elisabeth Borne, et le secrétaire d’Etat aux transports, Jean-Baptiste Djebbari, ont détaillé, dimanche matin, plusieurs mesures d’adaptation à cette nouvelle donne. « Les transports en commun en agglomération seront maintenus pour permettre aux Français d’accomplir les déplacements strictement nécessaires, a expliqué Elisabeth Borne. Les transports de plus longue distance entre les agglomérations – par train, car et avion – seront progressivement réduits afin de limiter la propagation du virus sur le territoire national. Mais tout le monde pourra retourner vers son domicile, il n’y aura pas d’arrêt brutal et pas d’arrêt complet. »

Lire la suite : https://www.lemonde.fr/economie/article/2020/03/16/a-travers-l-hexagone-les-transports-en-mode-virus_6033189_3234.html

•••

Services publics, déplacements, ramassage des ordures : à Bordeaux, le point sur les mesures face au coronavirus

sudouest.fr - Xavier Sotal

Publié le 17 mars 2020

La mairie a pris une série de mesures pour endiguer la propagation de l’épdémie de Coronavirus. Le point

Depuis midi on ne peut circuler qu’a minima pour endiguer la propagation l’épidémie de Coronavirus  Des équipes de la police municipale et les médiateurs de la ville sont sur le terrain pour rappeler les consignes. Parmi elles, les s parcs et jardins qui restent fermés ou la gratuité du stationnement de surface. Chaque mairie a installé devant ses devantures, les  attestations de déplacements dérogatoires qui seront demandées en cas de contrôle.

Service public assuré, mais adapté

La circulation du tramway et des bus est assurée (30% de personnel absent). Une révision des plans de circulation est en cours. Les déchets sont collectés presque normalement (seules 5% des collectes n’ont pas été assurées). Les services municipaux de l’état civil ne délivrent désormais que les actes indispensables, naissances et décès. En lien avec la Préfecture et des principales associations, la Ville veille à maintenir la distribution alimentaire et l’accès aux droits des plus fragiles. Concernant la petite enfance, l’agrément des assistantes maternelles passe de 3 à 6 enfants.

Appel au bénévolat

La plateforme internet municipale jeparticipe.bordeaux.fr recense déjà les propositions de services (garde d’enfants, courses, etc.).  250 Bordelais qui se sont signalés. D’autres peuvent encore s’y inscrire.

Lire la suite : https://www.sudouest.fr/2020/03/17/services-publics-deplacements-ramassage-des-ordures-a-bordeaux-le-point-sur-les-mesures-face-au-coronavirus-7337568-2780.php

•••

Coronavirus : le «ticket SMS» généralisé à tous les bus d’Ile-de-France

leparisien.fr - Frédéric Choulet

Publié le 17 mars 2020

Une solution pour éviter les contacts avec les chauffeurs : l’achat de ticket par SMS. Testé depuis un an sur quelques réseaux, il est étendu à partir de ce mercredi à l’ensemble des lignes.

« Un ticket s'il vous plaît ». Le temps où les voyageurs ne disposant pas d'un abonnement devaient acheter leur titre de transport au conducteur en montant dans le bus sera bientôt de l'histoire ancienne. A partir de ce mercredi, l'usager occasionnel pourra désormais se procurer son billet en envoyant un simple SMS depuis son téléphone portable.

Ni monnaie, ni ticket échangés… Baptisé « ticket SMS », ce système présente l'avantage de supprimer tout contact physique entre les voyageurs et les chauffeurs… Un réel progrès en cette période d'épidémie. « En mettant en place ce nouveau geste barrière qui permet la suspension de la vente de ticket à bord des bus RATP et de l'ensemble des bus en Ile-de-France, nous entendons protéger un peu plus les conducteurs », précise-t-on dans l'entourage de Valérie Pécresse, présidente d'Ile-de-France Mobilités, l'autorité organisatrice des transports de la région, « ces conducteurs assurent une vraie mission de service public indispensable pour permettre aux personnels soignants, aux forces de sécurité et fonctionnaires de service public de se déplacer ».

Lire la suite : http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/coronavirus-le-ticket-sms-generalise-a-tous-les-bus-d-ile-de-france-17-03-2020-8282148.php

•••

Belgique

Coronavirus : le point sur les transports en commun

lalbre.be - Tom Guillaume

Publié le mercredi 18 mars 2020

Les transport en commun continuent de rouler en Belgique. Les horaires sont toutefois perturbés, en Wallonie comme à Bruxelles.

La restriction des déplacements et le confinement du personnel a un impact modéré sur la circulation des transports en commun. Si les bus, métros et trains continuent de circuler, les autorités fédérales et les sociétés de transports appellent les citoyens à réduire leur déplacement au strict nécessaire. Les opérateurs demandent également à éviter les heures de pointes et à respecter les mesures d'hygiène et de distanciation.

TEC

90% du réseau wallon continue de circuler. L'opérateur invite toutefois les utilisateurs à se rendre sur le site internet pour consulter plus en détail les lignes en fonction et leurs horaires.

Le TEC suspend dès ce mercredi son service de transport scolaire.

Il n'est plus possible de payer son titre de transport à l'intérieur du véhicule. Le TEC renvoie à ses services d'achat sur internet, aux automates ou aux bornes de paiement par carte.

Depuis ce mercredi également, le nombre de passagers à bord est limité. Ils doivent conserver une distance minimale de 1,5 mètre entre eux et de n'occuper qu'une banquette sur deux.

La validation n'est temporairement plus obligatoire et la montée à bord des bus se fait uniquement par l'arrière. Cependant, tout voyageur doit être en possession d'un titre de transport valable avant tout déplacement, rappelle le TEC.

Lire la suite : https://www.lalibre.be/belgique/mobilite/mobilite-le-point-sur-les-transports-en-commun-5e71d96ef20d5a29c678f973

• Services publics

Services publics écoresponsables : les 20 engagements de l'État en 2020

servce-public.fr - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)

Publié le 20 mars 2020

Mobilité des agents, achats plus responsables, réduction de la consommation d'énergie dans les bâtiments publics, suppression des pesticides, recours à l'économie circulaire, maîtrise de l'empreinte carbone du numérique... Une circulaire du 25 février 2020 précise les engagements de l'État pour des services publics écoresponsables.

Ce nouveau dispositif, mis en place au cours de l'année 2020, prolonge les efforts déjà entrepris. Il repose sur des actions obligatoires pour tous les services de l'État, ses établissements publics, ses opérateurs et sur la mobilisation des agents pour qu'ils soient force de proposition.

Les collectivités territoriales, leurs groupements ainsi que les hôpitaux peuvent se joindre à cette démarche sur la base du volontariat.

Les actions

Les 20 engagements de l'État reposent sur 6 thématiques :

La mobilité durable de ses agents :

- mise en place en juillet 2020 d'un forfait mobilité durable de 200 € par an pour les agents de la fonction publique d'État qui se rendent au travail à vélo ou en covoiturage ;

- partenariats avec les acteurs du covoiturage pour accompagner les agents lors de leurs trajets quotidiens domicile-travail ;

- déploiement d'un logiciel de gestion de covoiturage commun à l'ensemble des administrations pour les déplacements professionnels ;

- accélération de l'installation de bornes de recharge pour véhicules électriques sur les sites ;

- installation de places de stationnement sécurisées pour vélos dans tous les parkings ;

- les nouveaux véhicules des ministres, secrétaires d'État et préfets devront être électriques ou hybrides rechargeables (sauf les véhicules blindés), au moins 50 % des véhicules de service et de fonction acquis par les services de l'État et de ses établissements publics devront l'être aussi ;

- limitation des déplacements par avion des agents (sauf opérations du ministère des armées, des douanes, les vols d'entraînement, entre autres) : la voie aérienne est autorisée lorsque le temps de trajet par la voie ferroviaire est supérieur à 4 heures (6 heures pour un voyage d'une journée) ;

- mise en place de visio-conférences pour éviter les déplacements.

Des achats plus responsables :

Lire la suite : https://www.service-public.fr/particuliers/actualites/A13936

• Mobilité

La pollution sonore, enjeu de santé majeur en Europe, selon l’EEA

Posted by Joanne in Actualités, Ecologie | 0 comments

15 Mar, 2020

La pollution sonore est une réalité et représente un danger pour la santé, prévient l’EEA (Agence européenne pour l’environnement). D’après elle, les nuisances sonores seraient principalement causées par la mobilité.

EEA : la santé des Européens perturbée par la pollution sonore

D’après les statistiques de l’EEA, 113 millions de personnes seraient touchées par la pollution sonore liée à la circulation routière en Europe, ce qui pose des problèmes sanitaires et nuit à leur bien-être. L’association révèle que « dans la plupart des pays européens, plus de la moitié de la population urbaine est exposée à des niveaux de bruits de la route supérieurs ou égaux à 55dB ». Il s’agit donc d’un nombre supérieur aux 53dB recommandés par l’Organisation mondiale de la Santé.

La mobilité urbaine pointée du doigt en Europe

Lire la suite : https://www.n-3ds.com/actualites/32239-la-pollution-sonore-enjeu-de-sante-majeur-en-europe-selon-leea/

...

REPLAY HUBTALK : Les enjeux de la mobilité urbaine

hubinstitute.com Thibault Deschamps

Publié le 3 mars 2020

« 2020 sera le point d’inflexion de la transformation du marché du premier challenge à relever par les villes en pleine transformation digitale. À la fois pour relever des enjeux communs à tous (énergétiques, climatiques, économiques…) mais aussi et surtout pour améliorer l’expérience de vie de leurs citoyens… Comment faire face aux attentes de ces derniers ? Quelles innovations mettre en place ? Quel modèle pour un MaaS à la française ? Autant de questions abordées lors du HUBTALK Cities – Les Enjeux de la Mobilité Urbaine, le 2 mars 2020.

Les bonnes pratiques en matière de mobilité

Maître d’œuvre de l’initiative HUB Cities, Vincent Ducrey, CEO du HUB Institute, a introduit ce HUBTALK par une présentation des plus grands enjeux de la mobilité urbaine à l’heure actuelle. De l’optimisation des parkings à la gratuité des transports publics, en passant par l’amélioration de l’expérience voyageur avec le MaaS, ou encore l’accessibilité des services aux personnes à mobilité réduite, ce sont près de dix exemples de réponses concrètes vues à travers le monde qui vous sont présentées.

Lire et visionner la suite : https://hubinstitute.com/2020/hubtalk/SmartCity/replay-VincentDucrey-PierreMusseau-Paris-JeremieNestel-Nevers-UCAR-Betterway-Fuell-mobilite

•••

La Cour des comptes européenne appelle à la mobilité durable dans les villes

econostrum.info - Frédéric Dubessy

Publié le 4 mars 2020

UNION EUROPÉENNE.. Alors que l'Union européenne a investi près de 16,5 mds € sur la période 2014-2020 pour aider les villes à faciliter des déplacements plus respectueux de l'environnement, la Cour des comptes européenne constate peu de changement.

L'institution basée à Luxembourg note dans un rapport spécial publié mardi 3 mars 2020 que "rien ne permet d'affirmer que les villes de l'UE revoient fondamentalement leur approche en matière de mobilité urbaine et réorientent le trafic urbain vers des modes de transport plus durables et respectueux de l'environnement". Elle pointe notamment "l'utilisation des véhicules privés (qui) n'a pas enregistré de baisse importante et, dans nombre de villes, la pollution atmosphérique dépasse toujours les niveaux acceptables pour la santé".

L'enveloppe des 16,5 mrds€ a concerné la mise en place de transports propres (tramway et métro), de pistes cyclables et de systèmes de transport intelligent.

Lire la suite : https://www.econostrum.info/La-Cour-des-comptes-europeenne-appelle-a-la-mobilite-durable-dans-les-villes_a26557.html


• RGPD

SMS « COVID-19 » du Gouvernement Vs RGPD: Le point sur la législation en matière de données personnelles

efl.fr

Publié le 20 mars 2020

A la suite de l'allocution présidentielle du lundi 16 mars, le Gouvernement a adressé un SMS aux Français les informant des règles à respecter pour lutter contre la propagation du coronavirus (covid-19). En avait-il le droit au regard du RGPD ? Le cabinet Hoffman répond à cette question . 

Vous aussi vous avez reçu mardi 17 mars un SMS du gouvernement “Alerte Covid-19” vous informant des règles à respecter pour lutter contre la propagation du virus ?

80 millions de sms ont été envoyés entre lundi soir et mercredi. Pourtant, le numéro de téléphone d’un individu constitue une donnée personnelle au regard du Règlement général pour la protection des données (RGPD).

Dans ce cadre, comment expliquer que le Gouvernement ait eu accès et ait utilisé votre numéro de téléphone, sachant que vous n’avez pas donné votre consentement ?

Lire la suite : https://www.efl.fr/actualites/affaires/details.html?ref=f72e7c60a-2606-4cf0-8e0a-dc9169a1ed85

• Cybersécurité

Cyber sécurité : trucs et astuces pour un télétravail sécurisé ?

zataz.com - Damien Bancal

Pubié le 16 mars 2020

Télétravail et cybersécurité – Face à une situation mondiale sans précédent, la lutte contre la propagation du CoronaVirus impose le confinement. La Corée du Sud a réussi en quelques semaines à éliminer ce virus. Bilan, le télétravail s’impose pour des millions d’employés. La société de cyber sécurité 8Brains propose des trucs et astuces que les non initiés à l’informatique pourront utiliser avec grande facilité.

Les équipes de la société de Quebec cyber sécurité 8Brains viennent de mettre en ligne plusieurs trucs et astuces pour sécuriser le travail à domicile. Le coronavirus imposant le confinement à domicile, le télétravail se doit d’être sécurisé.

Les entreprises ayant les moyens, les hommes et les compétences possèdent déjà (enfin pas presque, NDR), les ressources pour permettre aux employés un travail extériorisé sécurisé. Cependant, les risques sont aussi nombreux pour les initiés, comme pour les non initiés.

The 8 Brains revient sur des cas concrets, vécus de solutions simples à mettre en place pour toutes les populations devant se poser devant le télétravail.

Lire la suite : https://www.zataz.com/cyber-securite-trucs-et-astuces-pour-un-teletravail-securise/

 


© 2024 ADCET
Image