RP ADCET n° 33 - Lundi 17 juin 2019


Revue de Presse ADCET n° 33 - Lundi 17 juin 2019

SECURITE

À Rennes, Ledger désosse la sécurité d’un HSM

Sécurité : Deux chercheurs français de la société Ledger ont présenté la semaine dernière les résultats de leur audit de sécurité sur un Hardware Security Module (HSM), module matériel dédié aux opérations de cryptographie. Les chercheurs sont effectivement parvenus à compromettre l’un de ces modules, pourtant censés jouer le rôle « d’enclave sécurisée. »

zdnet.fr - Louis Adam
Publié le 11 juin 2019

La cryptographie a un point commun étonnant avec la physique quantique : tout se passe comme prévu jusqu’à ce qu’on y regarde de près. Au cours des dernières années, les HSM, des modules hardware entièrement dédiés à la cryptographie, sont peu à peu devenus indispensables. Ces dispositifs ont tout d’abord fait leur place dans le secteur bancaire ou dans d’autres industries manipulant des données sensibles : ils sont notamment un outil incontournable pour les autorités de certifications qui jouent aujourd’hui le rôle de tiers de confiance sur le réseau. Mais ils se sont récemment démocratisés avec l’avènement des cryptomonnaies : les porte-monnaie matériels sont ainsi des HSM « de poche » : des appareils entièrement dédiés à la manipulation sécurisée de clefs cryptographiques.

Dans ce contexte, il n’est donc pas surprenant que les chercheurs de la société Ledger, qui commercialise ce type de porte-monnaie, aient décidé de se pencher sur la sécurité de ces appareils. Gabriel Campana et Jean Baptiste Bedrune, chercheurs au sein du « donjon » de Ledger ont ainsi présenté à l’occasion du SSTIC à Rennes une évaluation de la sécurité d’un HSM.

Lire la suite : https://www.zdnet.fr/actualites/rennes-ledger-desosse-la-securite-d-un-hsm-39885809.htm

•••

Tentative de viol sur une conductrice de bus : comment les sociétés de transport gèrent la sécurité de leurs salariés ?

france3-regions.fr - Elsa Cadier
Publié le 14 juin 2016

Samedi 8 juin, dans une commune près de Tours (Indre-et-Loire), une conductrice de bus a subi une tentative de viol. La victime a réussi a mettre son agresseur en fuite. Il a été interpellé le dimanche matin. Ce genre d'agression pose la question de la sécurité des femmes conducteurs de bus

Tentative de viol sur une conductrice de bus inter-urbain : un fait rare, mais inquiétant

Insultes, violences physiques, dans certaines agglomérations, cela peut représenter le quotidien de conducteurs de transports urbains. Les faits sont extrêmements rares pour les conducteurs et conductrices de bus inter-urbains. 

Pourtant, samedi 8 juin, dans la commune d'Esvres-sur-Indre au sud de Tours, aux alentours de 20h00, une conductrice de bus REMI, salariée de la société Transdev Touraine, a subi une tentative de viol par un jeune homme de 18 ans. La victime a réussi a mettre son agresseur en fuite. Il a été interpellé le dimanche matin à son domicile et a été mis en examen et incarcéré ce mardi 11 juin. Ce genre d'agression n'avait jamais eu lieu auparavant, mais il pose la question de la sécurité des conductrices sur certaines lignes et à certaines heures.

"En 16 ans de métier, je n'ai jamais eu connaissance de ce phénomène, même dans d'autres régions, s'indigne Gilles Lefèvre, dirigeant de Transdev Touraine et président régional de la Fédération Nationale du Transport des Voyageurs. C'est un cas isolé."

Un métier qui se féminise 

Lire la suite : https://france3-regions.francetvinfo.fr/centre-val-de-loire/tentative-viol-conductrice-bus-comment-societes-transport-gere-securite-leurs-salaries-1684466.html

•••

GABON

Le Gabon lance une nouvelle compagnie de transports urbains en août prochain

lenouveaugabon.com
Publié le 14 juin 2019

(Le Nouveau Gabon) - Une nouvelle compagnie publique de transports urbains dénommée Trans-Urb sera lancée mi-août 2019 à Libreville.

Avec un parc roulant initial de 300 bus et une perspective de 500 emplois au démarrage, le projet de mise en circulation de cette compagnie est en préparation depuis quelques mois. Sa création et son adoption ont été faites en conseil des ministres le 13 juin au palais du bord de mer.

Le lancement de Trans-Urb viendra en appui à la Société gabonaise de transports. Elle permettra la diversification et l’amélioration de l’offre de transports urbains dans la capitale gabonaise. Ce qui devrait résoudre les problèmes de mobilité des populations des communes de Libreville, Akanda, Owendo et Ntoum.

Source : https://www.lenouveaugabon.com/transports/1406-14937-le-gabon-lance-une-nouvelle-compagnie-de-transports-urbains-en-aout-prochain

 

MOBILITE

Une loi Mobilités dure à manœuvrer pour les députés

liberation.fr - Laure Equy
Publié le 2 juin 2019

Le projet de loi LOM est débattu à partir de ce lundi en séance à l’Assemblée nationale. S’il vise à fournir une «boîte à outils» aux collectivités, sa densité et son extrême technicité le rendent difficile à promouvoir par la majorité.

C’est un imposant paquebot de 200 pages et plus de 3 000 amendements qui va s’amarrer, pour deux semaines, à l’hémicycle de l’Assemblée nationale. Catalogue de mesures brassant projets d’infrastructures de transports, nouveaux modes de mobilité (des trottinettes aux véhicules électriques), aide des employeurs, gouvernance par les collectivités etc., le projet de loi d’orientation des mobilités, dit «LOM», tient du mastodonte infernal à manœuvrer. La présidente (LREM) de la commission du développement durable, Barbara Pompili, a beau vanter«l’une des plus belles lois du quinquennat», qui «appuie sur tous les leviers pour nous rendre moins dépendants du pétrole», nombre des députés qui ont déjà bûché quinze jours sur le texte en sont ressortis avec le même soupir : «La LOM, pfiou, c’est technique…» Au risque, dans cet empilement de normes, de perdre en route sa finalité politique. La LOM vérifie ce qui commence à ressembler à une théorie en macronie. Lorsqu’un projet de loi se voit affubler d’un acronyme, c’est sa lisibilité qui en prend un coup…

« Messages clés »

Lire la suite : https://www.liberation.fr/france/2019/06/02/une-loi-mobilites-dure-a-manoeuvrer-pour-les-deputes_1731258

•••

France: la loi mobilité devant l'Assemblée nationale

rfi.fr  - RFI
Publié le 2 juin 2019

Galère des transports en commun, taxe aérienne ou encore assouplissement des 80  km/h sur les routes secondaires en France. Ce lundi 3 juin, l’Assemblée nationale examine le vaste projet de loi d’orientation des mobilités qui contient plusieurs sujets polémiques.

C’est un projet de loi long et rempli de centaines d’amendements, tous les modes de transports sont concernés. Le texte vise d’abord à s’occuper des problèmes des transports du quotidien en apportant des réponses concrètes aux usagers. C’est une urgence face aux Français qui habitent en dehors des centres urbanisés et qui galèrent chaque jour pour aller au travail.

Autre sujet phare qui fera débat : la limitation à 80km/h sur les routes secondaires, l’une des causes du déclenchement de la crise des « gilets jaunes ». Le gouvernement a rétropédalé sur ce sujet. Les conseils départementaux auront le pouvoir de relever la vitesse à 90 km/h seulement sur certains tronçons.

Le texte prévoit également des mesures pour inciter les Français à prendre le vélo ou utiliser les voitures électriques.

Quant au transport aérien, à défaut de taxer le kérosène, le projet de loi prévoit la création d'une contribution de 30 millions d’euros par an. Il sera alimenté par les compagnies aériennes et financera les autres modes de transport. Une mesure jugée insuffisante par les ONG environnementales.

Source : http://www.rfi.fr/economie/20190602-france-loi-mobilite-devant-assemblee-nationale

•••

« La meilleure solution pour la mobilité de demain, c’est le train »

leparisien.fr - Jean-Gabriel Bontinck et Jila Varoquier
Publié le 9 juin 2019

Dans son livre « Métropolitrain », Alain Krakovitch, directeur général de SNCF Transilien, défend le train comme solution d’avenir dans les métropoles de plus en plus peuplées.

Un Francilien sur deux songe aujourd’hui à quitter la région. Principal motif : le temps passé dans les transports, souvent vécu comme une source de mal-être. Embouteillages, pollution, transports saturés : l’Ile-de-France, où le trafic ferroviaire devrait progresser de 20 % lors des huit prochaines années, est confrontée aux problèmes rencontrés par la plupart des mégapoles mondiales.

Qui de mieux que le patron du tentaculaire réseau ferré francilien pour en prendre la défense ? Métropolitrain*, le premier livre d’Alain Krakovitch, directeur général de SNCF Transilien, est un plaidoyer pour le train. Un contre-pied à l’heure où l’on rêve davantage de taxis volants et de voitures autonomes où faire la sieste, plutôt que ces trajets en RER collé-serré, parfumé au reste de déodorant de notre voisin de galère.

Au fil de ses 183 pages, Alain Krakovitch démontre que pourtant, si, le train est bien la solution de demain à la mobilité dans les métropoles denses. Mais attention, pas n’importe lequel. Un train amélioré et modernisé, inspiré de ce qui se fait de mieux dans les mégalopoles asiatiques. Interview.

Lire la suite : http://www.leparisien.fr/info-paris-ile-de-france-oise/transports/la-meilleure-solution-pour-la-mobilite-de-demain-c-est-le-train-09-06-2019-8089737.php

•••

Sodexo et Klaxit créent un « ticket resto » de la mobilité

lefigaro.fr - Emmanuel Egloff
Publié le 11 juin 2019

Les deux entreprises veulent profiter du projet de loi d’orientation des mobilités.

Bientôt un ticket mobilité comme le titre-restaurant? C’est l’ambition de Sodexo, grand spécialiste de ce produit, et de Klaxit, une start-up du covoiturage, qui s’apprêtent à lancer le «pass mobilité durable». Les deux entreprises se connaissent bien, puisque la première est actionnaire de la seconde.

Elles veulent profiter du projet de loi d’orientation des mobilités (LOM), en cours d’examen à l’Assemblée nationale et qui permettra aux employeurs de prendre en charge les frais de trajets domicile-travail effectués à vélo, en covoiturage ou via d’autres services de mobilité partagée en étant exonérés de charges jusqu’à 400 euros par an. Autre aiguillon, le texte crée une obligation pour les entreprises de négocier sur la mobilité.

Cette prise en charge par l’employeur pourra prendre la forme d’une solution de paiement spécifique, dématérialisée et prépayée. En tout point identique au titre-restaurant (connu sous le nom de «ticket resto»), donc. D’où l’intérêt de Sodexo.

Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/societes/sodexo-et-klaxit-creent-un-ticket-resto-de-la-mobilite-20190611

 

TRANSPORTS

« Navigo Easy » le nouveau pass des voyageurs occasionnels pour les transports en commun françiliens

cnews.fr - Pauline Landais-Barrau
Publié le 11 juin 2019

C'en est bientôt fini des tickets de métro, y compris pour les visiteurs et les touristes. Le «Navigo Easy», le tout nouveau passe des voyageurs occasionnels, a été présenté ce mardi 11 juin, avant sa commercialisation dès le lendemain.

Sans aucune forme d’abonnement et sans conditions particulières à respecter, le passe «Navigo Easy» sera vendu au prix de 2 euros – «afin d'inciter les voyageurs à la recharger et éviter qu’elle ne soit jetée sur la voie publique» fait savoir Ile-de-France Mobilités – auxquels s’ajoutera le prix d'autres titres de transport.

Sur un principe similaire à celui de l'«Oyster Card» londonienne, cette carte pourra stocker plusieurs titres de transport en même temps : jusqu’à 30 tickets classiques mais également des forfaits Navigo Jour ou encore des tickets spécifiques, à l'instar de ceux qui permettent de se rendre en bus à l'aéroport de Roissy ou d'Orly.

Lire la suite : https://www.cnews.fr/france/2019-06-11/navigo-easy-le-nouveau-passe-des-voyageurs-occasionnels-pour-les-transports-en

•••

Les transports scolaires ajacciens font peau neuve pour la rentrée 2019

corsenetinfos.corsica - Michel Rosecchi
Publié le 12 Juin 2019

Ce mercredi 12 juin, le service public des transports de la CAPA a annoncé les changements concernant les transports scolaires pour l’année scolaire 2019-2020 et celles à venir. Dans l'optique d’affaiblir le culte de la voiture et l’acceptation globale des transports urbains pour l’ensemble de la communauté ajaccienne et ses environs la CAPA a mis en place plusieurs mesures pouvant aller jusqu’à la gratuité totale en cas d’utilisation régulière.

De part les changements majeurs qu’ont connu les services de transports publics comme la création de Muvitarra, les navettes ferroviaires et la création du Collège du Stiletto qui a conduit à une nouvelle sectorisation votée par l’Assemblée de Corse en 2018, la CAPA procède alors pour la rentrée 2019-2020 à quelques modifications. 

Sur plus des 13 000 élèves en Pays Ajaccien, 1490 sont inscrits aux transports scolaires. 21 établissements scolaires sont desservis. Et le coût de ces transports sont de 1 900 000 €.

Parmi ces changements, la CAPA a décidé de créer une ligne de transport scolaire Cannes/Salines vers Stiletto pendant 3 ans afin d’assurer la transition entre les établissements. La nouvelle sectorisation aura peu d’impact sur les collèges Laetitia Bonaparte et Fesch déjà desservis par les bus Muvistrada. La différence sera les élèves de Pietralba et du Vazzio. Pour Pietralba, anciennement vers Giovoni avec le bus de la ligne 3 et désormais vers Stiletto sans desserte bus. Pour le Vazzio, anciennement vers Padule avec le bus ligne 1 et désormais vers Stiletto sans desserte bus également. 

Lire la suite : https://www.corsenetinfos.corsica/Les-transports-scolaires-ajacciens-font-peau-neuve-pour-la-rentree-2019_a41468.html

•••

Anne Hidalgo rend le métro gratuit aux seuls petits Parisiens, en banlieue on réclame la même chose

A partir de la rentrée prochaine, les enfants de moins de 12 ans scolarisés à Paris devraient bénéficier de la gratuité des transports en commun

20minutes.fr - Juliette Desmonceaux 
Publié le 12 juin 2019

• La mise en place de la gratuité des transports en commun pour les enfants de moins de 12 ans sera soumise au vote au Conseil de Paris. Proposée par l’exécutif qui dispose de la majorité, la mesure devrait être votée et entrer en vigueur en septembre prochain.

• Cette proposition fait partie d’une série de mesures sociales touchant aux transports en commun et qui doivent toutes être évoquées lors du Conseil de Paris. Parmi elles également, un abonnement Vélib’offert pour les 14-18 ans ou le remboursement à 50 % de la carte Imagine R pour les collégiens et les lycéens.

• La gratuité des transports en commun, comme les autres mesures proposées par la ville de Paris, ne bénéficiera qu’aux enfants scolarisés dans la capitale. Certains parents d’élèves et élus de proche banlieue demandent que la mesure soit étendue à toute la région.

A un an des municipales, la ville de Paris multiplie les mesures sociales dans le domaine des  transports en commun. En vedette, le vote probable ce jeudi auConseil de Paris du remboursement intégral de la carte Imagine R pour les enfants âgés de moins de 12 ans. Pour l’instant, les transports sont gratuits jusqu’à 4 ans seulement. La proposition est destinée à « accompagner et accélérer la transition écologique en incitant les jeunes Parisiens à utiliser les transports collectifs », selon le projet présenté par Anne Hidalgo.

Lire la suite : https://www.20minutes.fr/paris/2538455-20190612-anne-hidalgo-rend-metro-gratuit-seuls-petits-parisiens-banlieue-reclame-chose

•••

Métropole lilloise Ilévia augmentera ses tarifs au 1er août, les réactions ne se font pas attendre

lavoixdunord.fr - A. P.
Publié le 14 juin 2019

Au cœur de l’été, les abonnements mensuels à Ilévia, les transports publics de la métropole lilloise, connaîtront une hausse tarifaire, pour répondre à « l’inflation ». Comme l’an dernier, même si l’augmentation avait été plus forte (3 %) et frappait le ticket unitaire. Une nouvelle qui agace.

C’est une augmentation qui n’est pas terriblement volumineuse (en moyenne, de 50 cents à 1 euro), mais c’est une augmentation quand même. L’an dernier, déjà, Ilevia, qui s’appelait encore Transpole, avait régulé ses tarifs en appliquant une hausse de 3 %. Le ticket unitaire, notamment, avait bondi jusqu’à 1,65 €. Ce tarif restera cette fois inchangé. Cette année, au 1er août, ce sont les abonnements mensuels qui seront frappés, au cœur de l’été. Dans un contexte de défiance, et alors que les changements opérés en même temps que l’arrivée du nouveau nom, ainsi que les bugs et les retards constatés, ont crispé bon nombre d’utilisateurs.

« Celle-ci répond à l’inflation. »

« À compter du 1er août 2019, le réseau Ilévia connaîtra une évolution de sa tarification, confirme-t-on chez le transporteur. Inscrite au cahier des charges de la nouvelle concession de service public des transports urbains, celle-ci répond à l’inflation. » L’exploitant du réseau de transportsassure que « les recettes commerciales sont destinées à l’exploitation, à la maintenance et à la rénovation du réseau, ainsi qu’au développement de nouveaux services. Il est également important de rappeler que le voyageur ne paie qu’un tiers de son titre de transport, le reste étant financé par la MEL ».

Lire la suite : https://www.lavoixdunord.fr/598961/article/2019-06-14/ilevia-augmentera-ses-tarifs-sur-les-abonnements-mensuels-au-1er-aout

•••

Citymapper met fin à son service de bus partagés

La startup espérait révolutionner l'autobus en développant un moyen de transport personnalisé.

siecledigital.fr - Valentin Cimino
Publié le 13 juin 2019

Citymapper, la startup qui voulait révolutionner l’autobus, met fin à son programme innovant de bus partagés, Citymapper Ride. Lancé en 2017, ce service avait pour objectif de créer une sorte de Uber des autobus. Après plusieurs rebondissements et de nombreux déboires, la startup préfère tout simplement stopper son développement.

Au départ, l’idée de Citymapper était bonne. La startup a analysé des milliers de données pour tenter de répondre à un problème de transport urbain. À l’époque, elle est arrivée à la conclusion qu’il n’y avait pas suffisamment de transports en commun à Londres.

Pour y faire face, Citymapper a proposé de développer un service différent des bus classiques, qui permettait de couvrir une zone plutôt que de ne proposer que quelques arrêts précis. À Londres, Citymapper travaillait dans le quartier de La City jusqu’à Kings Cross et Houston.

Le Citymapper Pass prend le dessus

Dans un article Medium, Citymapper explique pour quelles raisons elle met fin au programme. La volonté de se consacrer à son service Pass, un abonnement qui permet de centraliser les nouvelles solutions de mobilité urbaine, a fait pencher la balance.

Lire la suite : https://siecledigital.fr/2019/06/13/citymapper-met-fin-a-son-service-de-bus-partages/

 

CARTE

HÉRAULT - Campagne de renouvellement de la totalité des cartes professionnelles non sécurisées des conducteurs de voiture de transport...

occitanie-tribune.com - Préfecture de l’Hérault
Publié le 14 juin 2019

HÉRAULT - Campagne de renouvellement de la totalité des cartes professionnelles non sécurisées des conducteurs de voiture de transport avec chauffeur (VTC)

Au vu du nombre croissant de fausses cartes professionnelles VTC non sécurisées saisies par les forces de l'ordre, le Ministère de la transition écologique et solidaire, le Ministère chargé des transports et le Ministère de l'intérieuront décidé de supprimer les cartes sur support papier et de les échanger contre des cartes sécurisées avec l'appui de l'IN-groupe (la nouvelle marque du Groupe Imprimerie Nationale).

Des campagnes de communication, à l'attention des 57 000 conducteurs sur l'ensemble du territoire, ont déjà été menées auprès des plateformes de réservation, des organisations professionnelles et des messages électroniques ont été envoyés aux exploitants inscrits au registre des exploitants VTC.

Les cartes papiers ne seront plus valides à compter du 1er décembre 2019.

Pour continuer à exercer leur profession, les conducteurs de VTC doivent impérativement faire leur demande de carte professionnelle au format sécurisé avant le 30 juin 2019 sur le site internet de l'IN GROUPE : https://chauffeur-carte.t3p-ingroupe.com/enrolement

Au 13 juin 2019, 31 conducteurs ont effectué cette pré-inscription sur les 338 titulaires d'une carte professionnelle VTC sur format papier, dans le département de l'Hérault.

A partir du 1er juillet 2019: les chauffeurs devront compléter leurs dossiers en déposant l'ensemble des pièces demandées sur le portail "conducteurs" du site internet de l'IN GROUPE (photographie, signature, copie de l'ancienne carte VTC papier, copie du permis de conduire,...). Après vérification et instruction des dossiers, une carte plastique  sécurisée, avec un QR Code, sera délivrée.

La sous-préfecture de Béziers est en charge du suivi des professionnels du secteur taxi, VTC, fourrière pour l'ensemble du département de l'Hérault.

•••

Carte à puce sans contact du marché 2019-25 Infineon, NXP, CardLogix, Watchdata

Rapports de recherche 2019 sur les futurs concurrents du marché

Global Marché de la carte à puce sans contact du marché 2019 de FutureMarketReports présente un rapport professionnel et complet analyse de la situation actuelle de l’industrie de la taille du marché de la carte à puce sans contact de 2019 à 2025. Le rapport de recherche présente également une évaluation approfondie de la dépense, des programmes commerciaux, de la planification commerciale et de l’analyse du compitateur de la carte à puce sans contact. Il analyse les facteurs importants de la situation actuelle du secteur, les demandes du marché des cartes à puce sans contact, les stratégies commerciales utilisées par les acteurs du marché et les perspectives futures sous différents angles. Le rapport sur les cartes à puce sans contact explique la vue d’ensemble des principaux acteurs et l’augmentation géographique.

Le rapport présente le paysage concurrentiel du marché et une analyse complète correspondante des principaux acteurs / fournisseurs sur le marché. croissance régionale des principaux concurrents présents sur le marché à l’échelle régionale et mondiale. Ce rapport analyse toutes les informations essentielles nécessaires à la compréhension des développements clés du marché des cartes à puce sans contact, de la tendance de croissance de chaque segment et des stratégies des entreprises pour concurrencer efficacement sur le marché des cartes à puce sans contact.

Obtenez un exemple gratuit du rapport sur le marché des cartes à puce sans contact:  https: // futuremarketreports. com / report / europe-contactless-smart-card-market-30051 # request-sample

Lire la suite : https://www.manticore-news.com/2019/06/carte-a-puce-sans-contact-du-marche-2019-25-infineon-nxp-cardlogix-watchdata/

 

RGPD

Protection des données personnelles : votre collectivité a-t-elle mis en œuvre le RGPD ?

lagazettedescommunes.com - Gabriel Zignani
Publié le 11 juin 2016

Parce que votre opinion nous intéresse, La Gazette a constitué un panel de fonctionnaires territoriaux que nous interrogeons sur l'actualité des politiques publiques et du statut de la fonction publique. Cette semaine : votre collectivité a-t-elle mis en œuvre le RGPD ?

L’entrée en application du Règlement général sur la protection des données (RGPD) a fêté sa première année le 25 mai. Cela fait un an que toutes les collectivités doivent s’être mises, au moins partiellement, en conformité avec cette nouvelle réglementation qui concerne la protection de la vie privée des administrés et des agents, la première mesure étant de nommer un délégué à la protection des données (DPD). Pourtant, 22 % des agents consultés dans notre baromètre estiment que leur collectivité n’a rien fait ! A noter, une bizarrerie dans la ventilation des réponses par type de collectivité : seuls 38 % des agents régionaux sondés pensent que leur collectivité a mis en œuvre le RGPD, alors que l’on sait que toutes les régions ont déjà commencé à appliquer ce texte. Un problème de communication interne ?

Votre collectivité a-t-elle mis en œuvre le RGPD ?

Source : La Gazette du 10 juin 2019 - Infographie: P. Distel  Récupérer les données

Lire la suite : https://www.lagazettedescommunes.com/624480/protection-des-donnees-personnelles-votre-collectivite-a-t-elle-mis-en-oeuvre-le-rgpd/

 

 

 

 


© 2024 ADCET
Image