Revue de Presse ADCET n° 31 - Lundi 3 juin 2019

Revue de Presse ADCET n° 31 - Lundi 3 juin 2019

MOBILITE

Le groupe RATP et Airbus signent un partenariat pour étudier l’intégration des véhicules volants dans le transport urbain

ratp.fr - Communiqué
Publié le 15 mai 2019

Catherine Guillouard, Présidente-directrice générale du groupe RATP et Guillaume Faury, Président directeur général d’Airbus ont signé aujourd’hui, à l’occasion de Tech for Good, un partenariat afin d’explorer la faisabilité de services de mobilité aérienne urbaine (UAM : Urban Air Mobility) en Île-de-France.

Ce projet, qui s’intègre dans l’optique plus large du MaaS (Mobility as a service), doit permettre de proposer des services point à point aux voyageurs, en les faisant bénéficier des meilleurs innovations servicielles des deux groupes en matière de mobilité durable et partagée, comme le véhicule autonome et électrique.

Airbus et le groupe RATP vont s’attacher à analyser les conditions d’un développement de cette offre de service à coût maîtrisé, et travailler sur l’intermobilité et l’insertion urbaine afin de rendre le véhicule volant accessible au plus grand nombre.
Dans cette optique, le groupe RATP et Airbus entendent collaborer dans la mise en place d’un large écosystème de partenaires pertinents afin de développer cette nouvelle offre de transport dans d’autres grandes métropoles mondiales.

Au-delà du transport de masse qui reste notre cœur de métier, il est important pour le groupe RATP de valoriser ses savoir-faire humains et techniques afin de développer de nouvelles mobilités et de nouveaux services en faveur de la ville intelligente de demain. Et nous sommes heureux d’y travailler avec Airbus, le leader mondial de l’aéronautique, qui va nous apporter ses connaissances uniques dans le domaine de l’aérien.

Catherine Guillouard, Présidente-directrice générale du groupe RATP

Les vols autonomes ne font plus partie de la science-fiction. Nous développons des démonstrateurs technologiques pour permettre de connecter plus rapidement les populations. Aujourd’hui, nous disposons des briques techniques mais il faut les harmoniser afin de les intégrer dans la vie quotidienne des usagers sans remettre en cause note priorité la sécurité. La RATP est l’un des acteurs majeurs pour les solutions de mobilité urbaine. Sa connaissance de l’usager, de ses besoins et des services associés en fait le partenaire idéal pour Airbus.

Guillaume Faury, Président directeur général d’Airbus

Source : https://www.ratp.fr/groupe-ratp/newsroom/nouvelles-mobilites/le-groupe-ratp-et-airbus-signent-un-partenariat-pour

•••

Un appel pour de nouveaux programmes CEE dédiés à la mobilité

avere-france.org - Association Nationale pour le développement de la mobilité électrique
Publié le 29 mai 2019

Ouvert jusqu’au 30 septembre 2019 et coordonné par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, un nouvel appel à programmes de certificats d'économies d'énergie a été lancé pour financer de nouvelles solutions de mobilité économes en énergies fossiles.

Ce nouvel appel à programmes de certificats d'économies d'énergie vise à mettre en place des initiatives dans le domaine des mobilités et dont la mise en œuvre devra intervenir d'ici début 2020. Il est constitué d'une enveloppe cible de 15 TWh cumac soit un budget d'environ 75 millions d'euros pour les obligés retenus. Le facteur de conversion est de :

• 1 MWh cumac de CEE « classique » pour 5 euros versés à un programme classique

• 1 MWh cumac de CEE « précarité énergétique » pour 7 euros versés à un programme intervenant spécifiquement sur des populations en situation de précarité énergétique.

Deux axes identifiés

Porté par le Ministère de la Transition Ecologique et Solidaire, l'appel à programmes est divisé en deux volets : un portant sur les économies d'énergie en Outre-mer et un autre sur le développement de solutions de mobilité économes en énergies fossiles. Sur ce deuxième axe, sont notamment visés le covoiturage, les modes de transport partagés et l'innovation.

« L'accès à la mobilité économe en énergie fossile pour les publics aux revenus modestes sera une priorité de cet appel à programmes » souligne le Ministère, appelant à ce que les projets présentés apportent « des solutions additionnelles et innovantes par rapport aux dispositifs existants ».

Candidatures acceptées jusqu'au 30 septembre

Lire la suite : http://www.avere-france.org/Site/Article/?article_id=7630&from_espace_adherent=0

•••

ALLEMAGNE

Des taxis volants en 2025 ? Le jet Lilium a réussi son premier décollage…

thegoodlife.thegoodhub.com - JC
Publié le 29 mai 2019

Après avoir levé plusieurs millions d’euros de fonds et embauché des pointures de l’aéronautique, la start-up munichoise Lilium a réussi à faire décoller son jet autonome de cinq places pour la première fois.

L’appareil semble frêle, son allure est plus proche d’un faon qui apprend à marcher que celle d’un chef d’œuvre industriel prêt à fendre le ciel et il ne vole pas assez haut pour avoir le temps d’ouvrir un parachute si l’on passe par la fenêtre. Pourtant, dans la salle des opérations, c’est l’euphorie comme à Cap Canaveral. La scène se déroule à Munich début mai et pourrait marquer un tournant dans l’histoire de la mobilité urbaine. Le jet imaginé par Lilium vient de décoller pour la première fois.

La start-up allemande continue d’alimenter l’espoir de voir voler des taxis autonomes dans le ciel des grandes villes, beaucoup plus vite que prévu. Fondée en 2015, elle a déjà levé plus de 100 millions d’euros. Puis elle a recruté chez Airbus, Audi et d’autres grands noms de l’automobile et de l’aéronautique. Avant de réussir l’exploit, en 2017, de faire voler son premier prototype. Une étape importante, même s’il ne s’agissait que d’une miniature.

Lire la suite : https://thegoodlife.thegoodhub.com/2019/05/29/des-taxis-volants-en-2025-le-jet-lilium-a-reussi-son-premier-decollage/

•••

AFRIQUE

Les ministres africains des Transports affirment leur soutien à la mobilité urbaine écologique

French.china.org.cn - LIANG Chen
Publié le 31 mai 2019

Les ministres des Transports de la région d'Afrique sub-saharienne ont fait voeu jeudi de soutenir les efforts pour promouvoir la mobilité urbaine respectueuse de l'environnement dans les villes, face à la congestion du trafic et à la pollution de l'air.

James Macharia, ministre kényan des Transports et des Infrastructures, a indiqué que les gouvernements africains souhaitaient adopter les politiques nécessaires pour transformer la mobilité urbaine et l'adapter aux besoins sociaux, économiques et environnementaux des citoyens.

"Une mobilité efficace et respectueuse de l'environnement est essentielle pour accroître la résilience des villes africaines confrontées à une croissance rapide et aux émissions de gaz carbonique", a dit M. Macharia.

Il s'exprimait lors d'une session de haut niveau sur les solutions innovantes de mobilité urbaine pour des villes durables en Afrique, en marge de la première Assemblée de l'ONU-Habitat actuellement à Nairobi.

Lire la suite : http://french.china.org.cn/foreign/txt/2019-05/31/content_74840250.htm

•••

Mobilité: le gouvernement veut développer les plates-formes numériques «tout-en-un»

lefigaro.fr - Jean Blaquière 
Publié le 30 mai 2019

La loi d’orientation des mobilités (LOM) prévoit d‘ouvrir les services de vente des sociétés de transport. L’objectif est de développer les plates-formes multimodales qui regroupent l’ensemble des offres de mobilité. Ainsi, les voyageurs auraient la possibilité de réserver plusieurs transports via une seule et même application.

Vouloir aller d’un point A à un point B, ouvrir une application mobile, s’informer sur la manière la moins chère ou la plus rapide de se déplacer, puis payer les moyens de transport successifs sur cette seule et même plate-forme. En résumé, pouvoir acheter ses tickets de bus ou de métro, réserver un VTC, des vélos et des trottinettes électriques en libre-service ou encore des places de stationnement avec un seul et même outil. Le voyageur sélectionne les différents modes de déplacement et paye le tout en clic. Aujourd’hui, ces offres numériques «tout-en-un» de la mobilité existent déjà et se développent très rapidement. Le concept a même un nom, «MaaS», pour «Mobility as a service», porté notamment depuis 2014 par Whim, une start-up finlandaise dans laquelle le français Transdev a investi à partir de 2015 et qui est principalement utilisée à Helsinki.

En France, ce genre de plate-forme multimodale n’est pas encore très présent. Actuellement, alors que les nouvelles offres de mobilité se multiplient, il faut souvent passer d’une application à l’autre pour combiner plusieurs modes de transport. Les plates-formes qui permettent de comparer les temps de parcours, comme Google Maps, ne permettent pas de payer directement. Celles comme Uber ne proposent pas toutes les solutions, elles ignorent les transports publics et ne proposent que des services dont elles sont directement propriétaires ou partenaires.

« L’usager ne se préoccupe pas de l’autorité qui organise ses différents modes de déplacements, mais de la fluidité de son parcours » : extrait de l’article 11 du projet de la loi mobilités.

Lire la suite : http://www.lefigaro.fr/conso/mobilite-le-gouvernement-veut-developper-les-plates-formes-numeriques-tout-en-un-20190530

 

TRANSPORTS

Performance exceptionnelle de la Grande Vitesse sur le marché Français depuis le début de l’année et lancement réussi des nouvelles cartes de réduction

sncf.com - Communiqué
Publié le 28 mai 2019

La Grande Vitesse sur le marché français connaît une croissance de +14% de janvier à avril 2019 par rapport à la même période en 2018, soit 4,5 M de voyages supplémentaires. Cette dynamique est confortée par le plébiscite des clients pour les nouvelles cartes de réduction, avec 150 000 cartes vendues depuis leur lancement le 9 mai, témoignant de l’attractivité de la Grande Vitesse pour l’ensemble des Français.

Une activité en forte croissance par rapport à 2018

L’activité Grande Vitesse sur le marché français connaît une accélération de sa croissance depuis le début de l’année, avec une croissance globale du nombre de voyages et du chiffre d’affaires de +14% entre janvier et avril 2019 comparée à la même période en 2018.

Ramenée à la même période en 2017 afin de neutraliser les effets des mouvements sociaux de 2018, cette croissance s’établit à +12%, confirmant l’extrême dynamisme du voyage à Grande Vitesse.

Les perspectives pour mai et juin sont très optimistes et confirment cette accélération avec notamment des ventes en croissance d’au moins 30% par rapport à 2018.

La stratégie de conquête de la Grande Vitesse se poursuit et porte ses fruits

- La croissance est notamment portée par le déploiement de OUIGO sur le SudEst, au départ de Paris Gare de Lyon, mais aussi vers le Sud-Ouest, une étape importante dans la stratégie de conquête de nouveaux clients de l’offre low-cost de la grande vitesse de SNCF.

- TGV INOUI poursuit son déploiement dans toute la France. Depuis janvier, la gare de Lille Flandres accueille les premiers TGV INOUI de l’axe Nord. Le développement du trafic sur les Lignes à Grande Vitesse Atlantique se poursuit.

Un démarrage spectaculaire des nouvelles cartes de réduction « avantage » et « Liberté »

- Enfin, avec 150 000 cartes Avantage et Liberté vendues depuis leur lancement le 9 mai 2019, Voyages SNCF continue de faire de l’accès à la Grande Vitesse pour tous une priorité, avec des offres toujours plus simples et plus avantageuses.

Pour Rachel Picard, Directrice Générale de Voyages SNCF : « Ces excellents résultats sont la preuve que notre stratégie de positionnement d’offres fonctionne et est désormais comprise par les voyageurs. OUIGO et TGV INOUI ont rencontré leur public. OUIGO est notre arme de conquête, il amène de nouveaux voyageurs à la Grande Vitesse ; quant à TGV INOUI, la qualité d’expérience à bord et nos offres simplifiées et fidélisantes contribuent à multiplier la fréquence des voyages. Avec ces offres complémentaires, nous créons un réflexe train pour toutes les occasions de déplacement et pour tous les français! ».

Pour Jérôme Laffon, Directeur marketing de Voyages SNCF : « La performance de la Grande Vitesse en France à fin avril est remarquable, et l’accélération de la croissance mois après mois témoigne d’une attractivité renforcée de la Grande Vitesse auprès des Voyageurs. Les nouvelles cartes de réduction lancées en mai sont un véritable sésame de la Grande Vitesse pour tous. Cette simplification de nos offres et de nos prix est déjà un succès et devrait permettre de conforter cette dynamique au second semestre».

Source : https://www.sncf.com/sites/default/files/press_release/CP_NR_Resultats_exceptionnels_VoyagesSNCF_280519.pdf

•••

PARIS

40 propositions pour transformer le périphérique

paris.fr - Action municipale
Publié le 29 mai 2019

Le rapport de la Mission d’information et d’évaluation du Conseil de Paris sur le devenir du périphérique parisien a été remis ce mardi 28 mai à Anne Hidalgo. 40 mesures y sont préconisées pour transformer cette autoroute urbaine en boulevard urbain.

Anne Hidalgo a reçu le mardi 28 mai le rapport de la Mission d’information et d’évaluation (MIE) du Conseil de Paris sur le devenir du périphérique parisien, remis par Laurence Goldgrab (RGCI), présidente de la mission, et d’Éric Azière (UDI-MoDem), rapporteur. 

Le "périph", né en 1973, est non seulement une voie de circulation très utilisée (1,2 million de véhicules l'empruntent chaque jour) mais aussi une source de nuisances (bruit et pollution atmosphérique) importante : 400.000 Parisiens et résidents de la métropole vivent à ses abords.  

Télécharger l'intégralité du rapport de la MIE sur le périphérique (format PDF)

Comment a été conçu ce rapport ?

Lire la suite : https://www.paris.fr/actualites/40-propositions-pour-transformer-le-peripherique-6844

•••

Le métro de Sydney entre en service commercial

alstom.com - Communiqué
Publié le 26 mai 2019

Le premier métro sans conducteur d’Australie

26 mai 2019 – Alstom félicite le métro de Sydney pour l’ouverture du plus vaste projet de transports publics d’Australie, le Northwest Metro de Sydney, et son entrée en service commercial, offrant ainsi au cinquième continent son premier service ferroviaire entièrement automatisé à haute fréquence de passage.

La ligne de Metro Northwest correspond à la première phase du Métro de Sydney, et inclut 36 km de voies, 13 stations et un dépôt. Le nouveau réseau proposera un niveau de service inédit en Australie, avec le passage d’un train toutes les quatre minutes aux périodes de pointe dans chaque direction. Le projet s’est achevé dans les délais impartis.

Le contrat attribué à Alstom par Northwest Rapid Transit (NRT), en septembre 2014, prévoit la gestion du projet, la conception, la fourniture, la construction, les essais et la mise en service de 22 rames de six voitures Metropolis et des systèmes de signalisation Urbalis 400 CBTC. Alstom a également remporté un contrat de maintenance d’une durée de 15 ans portant sur les trains, la signalisation, les opérations dans le dépôt et les équipements. Le contrat de maintenance prévoit aussi l’application du système HealthHub d’Alstom avec ses outils de maintenance prédictive ultramodernes. Parmi ces outils HealthHub prévus pour le Northwest Metro figurent Catenary Tracer, Track Tracer, Train Tracer ainsi que des systèmes de détection des rails endommagés et des moteurs d’aiguille.

Lire la suite : https://www.alstom.com/fr/press-releases-news/2019/5/le-metro-de-sydney-entre-en-service-commercial

•••

Transports urbains de Mâcon et Dole : Keolis en négociations pour racheter CarPostal France

Keolis, filiale de transports urbains de la SNCF, veut acheter les activités françaises du groupe suisse CarPostal, qui gère les réseaux urbains de huit villes, dont Mâcon en Saône-et-Loire et Dole dans le Jura.

france3-regions.francetvinfo.fr - Par avec AFP
Publié le 28 mai 2019

"Keolis est en négociations exclusives avec la Poste suisse (la maison mère de CarPostal, ndlr) pour racheter CarPostal France", a déclaré une porte-parole mardi 28 mai 2019.

Celle-ci a refusé d’en dire davantage tant que l'opération ne sera pas finalisée.

Le réseau de transports Keolis "jouit d'une bonne réputation sur le marché" et il a "l'intention de reprendre toutes les sociétés de CarPostal France", indique la Poste helvétique qui dit vouloir "assurer une cession socialement responsable".

CarPostal France est présent dans l'Hexagone depuis 2004

Le groupe suisse exploite huit réseaux urbains dans l'est et le sud-est de l’Hexagone (dont Agde, Dole, Mâcon, Menton, Sète et Villefranche-sur-Saône), ainsi que des lignes interurbaines.

CarPostal avait été au coeur d'un scandale en Suisse en 2018après la découverte de caisses noires qui lui ont permis pendant des années d'encaisser illégalement des subventions en cachant ses bénéfices réels. Ces révélations avaient poussé La Poste suisse à revoir son organisation et à entamer son retrait du marché français.

Lire la suite : https://france3-regions.francetvinfo.fr/bourgogne-franche-comte/transports-urbains-macon-dole-keolis-negociations-racheter-carpostal-france-1676895.html

•••

Seniors : à l’aube d’un service de transport solidaire ?

leprogres.fr - Vincent MOIRE, avec notre correspondante Colette PIUK
Champagnole et ses environs - conseil communautaire
Publié le : 28 mai 2019

Lors du dernier conseil communautaire, plusieurs points ont été abordés, notamment un service de transport solidaire à destination des seniors, qui pourrait voir le jour, déjà sous forme de test, dès septembre dans une partie du secteur. Pour cela, la com-com espère attirer des volontaires.

Seniors : un service de transport solidaire

L’idée serait de mettre en place un transport à la carte, pour répondre au défi de la mobilité des anciens dans les années à venir. « Nous souhaitons être opérationnels le plus vite possible, avec un service qui s’installera durablement », a précisé Clément Pernot, président de la communauté de communes de Champagnole-Nozeroy-Jura. La com-com souhaite s’appuyer sur un principe de base : le volontariat. « L’idée, c’est que les gens se déclarent disponibles avec un véhicule et se proposent de venir emmener des personnes faire des trajets avec elle, sous la houlette d’une organisation qui concentrerait toutes les demandes », explique Clément Pernot.

En termes d’indemnisation, cela se ferait sur une base de 30 centimes du km, avec une évolution possible en fonction du volume d’activité et des subventions obtenues. Pour septembre, la com-com a déjà défini une zone test, dans la partie nord du secteur, avec la périphérie de Champagnole. La base de cette opération est de répondre à la demande des personnes âgées.

Lire la suite : https://www.leprogres.fr/jura-39-edition-champagnole/2019/05/26/seniors-a-l-aube-d-un-service-de-transport-solidaire

 

BILLETTIQUE

CHINE

Xi’an : une carte de transport en forme de « Sceau d’impératrice » fait le buzz

French.china.org.cn
Publié le 28 mai 2019

Le 25 mai, un habitant entre dans une station de métro en validant une carte de transport en forme de « Sceau d’impératrice » à Xi’an. Ces derniers jours, cette carte de transport conçue par la Compagnie de paiement Xi’an Chang’antong et le Musée d’histoires du Shaanxi a fait le buzz sur Internet. Malgré son prix à 168 yuans (8 fois du prix d’une carte ordinaire), plus de 3000 internautes en ont fait la réservation sur la boutique en ligne de Chang’antong sur Wechat.

Source : http://french.china.org.cn/travel/txt/2019-05/28/content_74831349.htm

•••

ILE MAURICE

Paiement électronique : l’e-Card dans les autobus, une réalité d’ici décembre

defimedia.info - Ashwin Kanhye
Publié le 28 mai 2019

Les 2 033 autobus du pays seront bientôt dotés d’un nouveau système de paiement électronique : le Cashless Bus Ticketing System. Cela signifie que les passagers n’auront plus à payer leur trajet sous forme d’argent liquide. Ils auront une carte qui devra être alimentée au préalable. La National Transport Authority (NTA) vient de lancer un Request for Proposals pour ce projet.

Il est prévu que le paiement électronique dans les autobus sera une réalité d’ici fin 2019, voire début 2020. Ce système fonctionnera de pair avec le Metro Express, selon un cadre du ministère des Infrastructures publiques. Dans la pratique, le paiement aux compagnies d’autobus se fera en fonction du nombre de passagers. Ce système sera donc plus transparent. Actuellement, les opérateurs envoient leurs comptes à la NTA pour bénéficier des subventions basées sur le Free Travel Scheme. Ce processus a lieu tous les mois. Le paiement est versé aux opérateurs par la NTA, toujours sur une base mensuelle.

Une des conditions rattachées au système de paiement par carte est qu’il doit être possible de l’intégrer à tout autre système pouvant être mis en œuvre par le gouvernement et qu’il puisse être étendu à tout le réseau de transport en commun, y compris le Metro Express. Le Cashless Bus Ticketing System doit être conçu de manière à ce qu’il puisse, initialement, fonctionner en parallèle avec les systèmes de billetterie existants gérés par les opérateurs d’autobus.

Les Electronic Ticketing Machines utilisés actuellement pour collecter des données sur les tarifs des passagers devraient peu à peu disparaître pour être remplacés par le système de billetterie électronique. Le contracteur devra introduire ce système. Une concession de 25 ans sera appliquée.

Améliorer l’efficacité

Lire la suite : https://defimedia.info/paiement-electronique-le-card-dans-les-autobus-une-realite-dici-decembre

 

TRANSPORTS GRATUITS

BELGIQUE

Élections 2019: bonne nouvelle pour certains d’entre vous, vous pouvez vous faire rembourser vos frais de déplacement pour aller voter!

sudinfo.be - La rédaction
Publié le Dimanche 26 Mai 2019

C’est un service trop méconnu mais qui peut servir à de nombreux électeurs : il existe un formulaire (en ligne et papier) pour un remboursement de vos frais de déplacement.

Les frais de déplacement des électeurs qui séjournent ou travaillent dans une commune autre que celle où ils doivent aller voter, peuvent, dans certains cas, être remboursés.

Vous pouvez utiliser les services de la SNCB. Dans ce cas, lors de votre départ, vous pouvez obtenir un ticket gratuit en présentant votre convocation, votre carte d’identité et d’autres pièces justificatives à la gare. Au retour, vous devez présenter votre convocation dûment complétée. Le titre de transport est valable du vendredi qui précède les élections au lundi qui suit inclus.

Vous pouvez déclarer vos frais en ligne. Vous serez remboursé de l’équivalent du ticket de train entre les deux communes. Il existe un formulaire de déclaration papier (pdf) mais l’utilisation du module de déclaration en ligne permet un remboursement plus rapide.

Vous pouvez déclarer vos frais jusqu’au 26 août 2019 au plus tard.

Vous trouverez ci-dessous les catégories d’électeurs dont les frais sont remboursés ainsi que les pièces justificatives nécessaires.

Lire la suite : https://www.sudinfo.be/id121100/article/2019-05-26/elections-2019-bonne-nouvelle-pour-certains-dentre-vous-vous-pouvez-vous-faire

 

ENERGIE

Des bus à hydrogène mis en service en juin dans le Pas-de-Calais, une première en France

leparisien.fr
Publié le 28 mai 2019

D’autres villes ou collectivités devraient aussi développer des lignes de bus d’ici la fin de l’année.

Six bus à hydrogène vont circuler sur les routes qui relient Auchel à Bruay-la-Buissière (Pas-de-Calais) à partir fin juin. Une première en France avec des bus fabriqués chez Safra, 100 % propre avec zéro rejet de CO2 dans l’atmosphère.

Pour mettre en œuvre ce projet à l’étude depuis 2015, 12 millions d'euros ont été investis. Outre l’achat et le test du matériel, il a fallu créer un écosystème. En d’autres termes, il a fallu créer une station de production d’hydrogène à Houdain à partir d’eau et d’électricité issues d’énergies renouvelables.

« Ce projet de mobilité urbaine constitue une étape décisive de la troisième révolution industrielle au sein de la région Nord – Pas-de-Calais. L’hydrogène représente un pilier essentiel de la transition énergétique et du développement des énergies renouvelables qui sont, par nature, intermittentes et non prévisibles. Au-delà d’un choix technologique permettant les gains environnementaux les plus importants, le choix d’une production sur site par électrolyse favorise le développement des énergies renouvelables en facilitant l’équilibrage des réseaux électriques et en permettant la valorisation des surplus de production », explique le syndicat mixte des transports Artois Gohelle.

Lire la suite : http://www.leparisien.fr/economie/des-bus-a-hydrogene-mis-en-service-en-juin-dans-le-pas-de-calais-une-premiere-en-france-28-05-2019-8081487.php


© 2024 ADCET
Image