La Commission Européenne accélère la migration SEPA

La Commission Européenne est en pleine négociation avec les états membres pour déterminer une date limite pour la migration des marchés nationaux de paiement vers la Nouvelle zone de paiements européenne   (SEPA). Cette accélération s'explique par un large consensus quant au bienfait de la migration pour l'Europe des paiements. 

Pourtant, en juillet, la coalition des utilisateurs de systèmes de paiements a publié un rapport très critique sur le projet SEPA et le manque de consultation auprès des utilisateurs finaux, alertant sur le danger, pour le secteur, de déterminer arbitrairement une date limite à la migration et que nombre d'améliorations étaient à prévoir avant de lancer le débat du calendrier.

Une des options considérée par la Commission est la fixation de deux dates limites distinctes selon la maturité des marchés du crédit et du débit. En effet, le système de virements SEPA et celui des prélévements SEPA n'ont pas été lancés au même moment et ne sont donc pas à même maturité. 

Le Commissaire aux services et au marché interieurs, Charlie McCreevy a ainsi déclaré: "fixer des dates limites claires serait un signal très fort, montrant que la migration SEPA est une procédure irréversible. Cela renforcerait la clarté et la prévisibilité et inciterait le secteur et les utilisateurs à accélérer la migration". 


© 2024 ADCET
Image