Les Universités Brésiliennes montrent la voie!

Les étudiants de l’université d’Anhanguera seront les premiers à utiliser ces nouvelles cartes multifonctions dont le paiement sécurisé et l’accès aux bâtiments du campus. En effet, Gemalto a annoncé la fourniture d’une technologie innovante à Banco Santander dans le cadre de son programme de carte d’identité universitaire (proche des travaux menés par le CNOUS en France). Il s’agit de la première carte à microprocesseur multifonctions déployée au Brésil, qui combine le paiement EMV (Europay, Mastercard, Visa) et le contrôle d’accès sans contact sur une seule et même carte d’identité. Elle est utilisée dans les locaux des universités par les étudiants, les enseignants et le personnel. Gemalto fournit les cartes aux universités et les personnalise avec les données spécifiques du titulaire, dans son centre de personnalisation de Barueri, à São Paulo.

La nouveauté de la carte Gemalto et l’offre d’une large gamme de services et d’applications. En particulier, les étudiants peuvent l’utiliser comme carte de débit EMV Banco Santander, profitant ainsi de la migration EMV actuellement en cours au Brésil. Le retrait est aujourd’hui impossible pour les étudiants français dont les cartes sont des supports Moneo.

Unicamp a été le premier campus à intégrer le programme Santander University avec des cartes de paiement EMV, et l’université d’Anhanguera sera la première à déployer la nouvelle carte multifonctions. La division Santander University a déjà commencé la distribution de ces cartes à Anhanguera Campus, à Valinhos (São Paulo).

Dans le cadre de ce programme, la banque estime que plus de 100 000 étudiants auront une carte Gemalto d’ici à la fin de l’année 2008. A l’Université d’Anhanguera, la carte sans contact permet un accès plus sécurisé aux bâtiments du campus - bibliothèques et laboratoires, par exemple - en remplacement des systèmes à code barres et à piste magnétique existants. Les étudiants peuvent ainsi utiliser une unique carte pour emprunter des livres et payer leurs consommations à la cafétéria, régler leurs photocopies, ou d’autres dépenses.

« Gemalto a permis à notre programme « universités » de se réaliser, en nous fournissant un produit sans équivalent », explique Samuelson Drumond, University Card Manager pour Santander au Brésil. « Celui-ci ouvre un large éventail de possibilités grâce auxquelles l’université se différencie par les services offerts aux étudiants. Non seulement la nouvelle carte est compatible avec les technologies des universités, mais elle représente une véritable avancée technologique ».

« Santander ouvre la voie à de nouvelles possibilités avec la carte de Gemalto, que les universités peuvent adapter aux besoins des étudiants », ajoute Luis Cohen, directeur du segment financier dans le Cône Sud pour Gemalto. « En plus du contrôle d’accès renforcé aux bâtiments et services sur les campus, d’autres fonctionnalités peuvent être proposées, comme des programmes de fidélité offrant aux étudiants des points et des remises lors de l’utilisation de certains services, ou des crédits prépayés pour certaines dépenses ».

D’autres nouvelles applications sont également possibles, comme la signature électronique, l’intégration avec les fichiers sécurisés des transports publics ou encore l’accès sécurisé aux réseaux informatiques universitaires. Avec la fonction sans contact, les étudiants enregistrent leur présence aux cours, évitant ainsi l’appel par les professeurs. Une fonctionnalité pour le moment inexistante sur les campus Français où la feuille d’émargement continue de circuler.

Cette première est un pas en avant vers la numérisation des universités mondiales et notamment françaises. L’initiative brésilienne représente l’achèvement des opérations de test commencées dans les universités françaises notamment par les CROUS. L’idée est de fournir aux étudiants une carte regroupant l’ensemble des données le concernant, qui lui permette de se nourrir dans les restaurants universitaires, de payer ses photocopies et les différents services proposés sur le campus. L’ajout de la possibilité de retrait et de paiement dans les enseignes extérieurs est une étape supplémentaire séduisante pour le monde étudiant dans la mesure où la carte étudiante est aussi un gage de réductions dans les commerces (Mc Donald). Imaginons ensuite que l’on intègre les données concernant l’abonnement de transport de l’étudiant, celui-ci a alors à sa disposition un outil polyfonctionnel sous un seul et même support, une convergence appréciable et surtout un regroupement de l’ensemble des applications de transactions électroniques sur une même puce, aboutissement permis par les nouvelles technologies.

http://www.certeurope.fr/www/certeurope.fr/left/les_partenaires/partenairestechnologiques/gemalto_brand_fullcol_HR.jpg


© 2024 ADCET
Image