Quels sont les avantages/inconvénients de la mise en œuvre d'une AMC spécifique par rapport à l'AMC commune ?

Sécurité: L'AMC spécifique permet un risque circonscrit au périmètre concerné, mais nécessite le tirage de clés AMC propres à ce périmètre. La collectivité en charge des services devra être en mesure d'assurer la sécurité des secrets. Si c'est généralement le cas pour le transport, ceci peut être une contrainte pour les services n'ayant jamais eu à s'organiser de la sorte. Dans le cas de l'AMC commune, l'ADCET est garante des secrets.

Le gestionnaire des secrets doit également gérer des gammes de valeurs sans recouvrement, pour le calcul des identifiants prédéfinis.

Structure: L'AMC commune offre une structure modulaire prédéfinie qu'il est possible d'adapter en fonction du besoin. Dans le cas d'une AMC spécifique le territoire spécifie la structure de l'application librement. La définition nécessitera potentiellement un accompagnement plus fort.

Données: une AMC spécifique a plus de liberté sur les données obligatoirement/potentiellement présentes, par exemple pour le choix les secteurs d’activités pour les identifiants prédéfinis, mais cela réduit l’universalité des équipements des opérateurs de services (par exemple, difficulté à traiter ≠ AMC spécifiques sur un horodateur).

Interopérabilité : l'AMC commune permet une interopérabilité des services à l'échelle nationale.


© 2024 ADCET
Image